SDJNourriture japonaiseTsukémono – le fruit de l’ancienne sagesse des Japonais qui nous permet de conserver les aliments

Tsukémono – le fruit de l’ancienne sagesse des Japonais qui nous permet de conserver les aliments

Le Tsukémono est un plat supplémentaire japonais.

C’est une manière de conserver à long terme, employée depuis toujours pour éviter la prolifération des microbes.

En tant qu’aliment fermenté, il est très apprécié au Japon.

Dans ce mot, Tsuké signifie tremper et Mono signifie chose, c’est pourquoi Tsukémono est un plat trempé, ou plus précisément, des légumes saumurés.

Concernant le goût, par rapport aux marinades à l’occidentale, ils sont plus salés et simples plutôt que vinaigrés ou épicés.

Je pense qu’ils sont semblables aux cornichons français.

Ici, on va présenter les recettes de Tsukémono et de petits conseils pour profiter de ce type de plat japonais.

On a une grande variété pour les ingrédients, Toutes sortes de légumes : Aubergine, concombre, radis blanc japonais et chou, etc… Les types représentatifs ci-dessous.

Umeboshi / 梅干し

Produit à base de prune, il est salé et rouge.

Le goût dépend des fabricants ; certains mettent un peu (ou pas mal) de miel dans leur recette.

Grâce à son efficacité pour éviter la prolifération des microbes, on en consomme dans des bentô à emporter.

Takuan / たくあん

Produit de radis blanc japonais, le Daïkon.

Sa texture à mâcher est très apprécié.

Le radis est teint en couleur jaune naturellement.

Nara-Zuké / 奈良漬

C’est une de spécialités de la préfecture de Nara.

Ce qui est remarquable est qu’il est produit avec du Saké.

Alors vous sentirez l’arôme du Saké !!

Asa-Zuké / 浅漬け

Ce n’est pas dur et même les débutants en cuisine peuvent le faire facilement.

On met un liquide spécial, ou un peu de sel, pour faire de l’Asa-Zuké dans un bol de légumes.

Et après une attente de quelques minutes (à votre convenance, par exemple 15 minutes), ça y est, c’est prêt à être consommé.

Par exemple, le chou, le chou chinois ou l’aubergine en Asa-Zuké sont très bons et beaucoup consommés.

Nouka-Zuké / ぬか漬け

Pour cette recette, Nouka-Zuké, on utilise une poudre spéciale que l’on appelle Nouka.

On met de l’eau et cette poudre dans un récipient, en mélangeant avec la main.

Et puis, dès que la pâte molle est prête, on y met un peu de légumes, ensuite on le conserve au frais.

Une demi-journée ou une journée après, les légumes seront saumurés.

Mais attention, avec ce premier mélange, ils ne sont pas encore bons.

Il faut jeter ces légumes, et après la deuxième ou troisième fois, ils seront petit à petit meilleures.

On ne peut pas manger cette pâte mais on peut en utiliser plusieurs fois, tant qu’on l’entretient tous les jours.

Attention également ne pas trop les tremper.

Ils fermentent rapidement.

Recommandation pour les touristes

Kyoto est une région réputée pour ces spécialités, et l’on y trouve beaucoup de magasins traditionnels de Tsukémono.

Beaucoup de maisons vendent des produits faits avec leurs propres recettes.

Vous pouvez goûter sur place des morceaux avant d’acheter dans un magasin.

Egalement, il y a un restaurant pas cher qui sert un buffet de Tsukémono.

Vous pouvez y manger à volonté.

C’est une bonne occasion pour goûter plusieurs types de légumes de Tsukémono.

Presque tous les repas au Japon, sont servis avec les petits portions de Tsukémono

A la fin d’un repas de Washoku (cuisine traditionnelle japonaise), ils sont presque toujours accompagnés de riz et de soupe de miso.

Cela va bien avec du Saké, aussi bien qu’avec du riz.

Alors, vous devriez en trouver pour chaque repas dans les restaurants japonais.

N’hésitez pas à goûter, et découvrez quel est le meilleur ingrédient pour vous !

Auteur

Chie

Bienvenue au Japon ! Si on allait ensemble.

Nous la préparons pour vous chaque matin

\ SHARE ME /

Japon Guide

Nous vous offrons des visites originales et uniques. Nous vous emmenons dans des restaurants authentiques, bien cachés et connus seulement des habitués.

Le Japon tient beaucoup à l'union des coeurs ”和” (Wa) en japonais, chaque rencontre est très précieuse.

C'est pour cela que certains restaurants sont seulement réservés aux membres habituels et n’apparaissent pas ou peu dans les guides touristiques.

Preparez-vous à vivre une expérience atypique.

Guide Japon Page