SDJVoyage JaponLeTemple Todai-ji et ses environs~Où visiter à Nara ?~

LeTemple Todai-ji et ses environs~Où visiter à Nara ?~

Créée en 710, Nara est une ville historique plus ancienne que Kyoto.

Elle allie intimement les nombreux sites historiques et son parc naturel.

Le parc de Nara situé au Nord de cette préfecture vous emmènera en immersion dans le temps et l’espace du Nara authentique.

Voici quelques idées de parcours pour mieux apprécier ce lieu.

Parc de Nara et son histoire

Le parc de Nara (Nara koen) recouvre une surface d’environ 660 hectares entièrement ouverts au public.

Apprécié des touristes depuis 1880, il accueille aujourd’hui environs 13 millions de touristes étrangers et de Japonais.

Culturellement riche, ce parc compte de nombreux temples et monuments historiques majeurs, comme celui de Todaiji célèbre pour son grand Budha ou le Kofuku-ji connu pour sa pagode à 5 étages.

C’est un lieu touristique incontournable de la région.

Pour profiter de la sérénité de la nature, vous pouvez continuer jusqu’au Mont Wakakusa (Wakakusa-yama).

On y trouve des animaux sauvages tel que des daims ou des écureuils.

Ces cervidés sont protégés au sein de cet immense parc et sont respectés comme animaux sacrés et divins.

Dans la mythologie japonaise, le Dieu Shinto du Grand Sanctuaire de Kasuga arriva sur le dos d’un cerf blanc.

Contacts avec les daims au Parc de Nara

Vous aimez les animaux ? Le parc de Nara est un endroit unique au monde pour entrer en contact proche (voir très proche) avec ces biches sauvages appelées Shika.

A peine sortie de la gare de Kintetsu, vous pourrez rencontrer quelques cerfs qui vous réclameront à manger.

Pour les nourrir, donnez-leur des « Shika-senbei » que vous aurez acheté préalablement aux vendeurs autorisés répartis dans l’enceinte du parc.

Il est en effet interdit de leur donner toute autre nourriture que ces galettes vendues sur place.

Ces Shika sont classés comme espèces protégées.

Ils sont adorables lorsqu’ils inclinent la tête pour réclamer la nourriture comme le font les Japonais pour saluer respectueusement une personne.

Mais attention, ils peuvent parfois devenir temporairement agressifs.

N’oubliez pas que ce sont des animaux sauvages.

Ne les faites pas trop patienter lorsque vous les nourrissez.

S’ils insistent, montrez-leur juste vos mains ouvertes devant vous pour leur faire comprendre que vous n’avez plus rien à leur donner, ça suffira à leur faire comprendre d’aller voir ailleurs.

Surtout, évitez de tenter de fuir en courant en leur tournant le dos.

Temple Kofuku-ji et ses environs

Le temple Kofuku-ji est un temple Bouddhiste de l’école dite Foso-shu.

La célèbre pagode à cinq étages domine le cœur de ce centre historique.

Composé par plusieurs pavillons tel que Chu-kondo, Nan-kondo, Sai-kondo et bien d’autres, dont Chu-kondo reconstruit à l’identique en 2018.

Ne ratez pas le Musée des Trésors Nationaux (Kokufo-kan) située dans l’enceinte de ce temple et qui recèle et protège de nombreux documents historiques et quantité de statues.

En contre bas, vous y trouverez l’étang Sarusawa creusé en 749.

Cette marre artificielle est utilisée à l’occasion de Hojoe : la cérémonie Bouddhiste qui consiste à lâcher dans l’eau des poissons ou des tortues dans le but de respecter la vie des animaux.

Le chemin vers le Grand Sanctuaire de Kasuga (Kasuga-taisha)

En vous dirigeant vers l’est, à votre gauche, vous trouverez deux bâtiments modernes et un musée National dans lesquels vous y admirerez les trésors magnifiques de Nara de toutes les époques.

Continuez votre chemin dans le Parc, en passant sous ces portiques rouge vermillon appelées Torii, tout au long du chemin vous trouvez des lanternes en pierre dites Toro pour éclairer ce chemin sacré.

Au bout de ce chemin, le Grand Sanctuaire de Kasuga vous accueillera au pied du Mont Kasuga.

Depuis le 8e siècle, Kasuga-taisha est un sanctuaire Shintoïste.

Les lanternes qui décorent le couloir de l’oratoire font le style unique de ce lieu.

Pensez à visiter les alentours du Kasuga-taisha pour mieux apprécier l’ensemble.

Pour mieux ressentir cette ambiance sacrée, promenez-vous près de la forêt vierge de Kasuga (Kasuga genseirin) en empruntant le Sasayaki-no-komichi (ou chemin du murmure).

Auteur

Sourire du Japon

Nous exploitons un site Web qui transmet la culture japonaise.

Nous la préparons pour vous chaque matin

\ SHARE ME /

Japon Guide

Nous vous offrons des visites originales et uniques. Nous vous emmenons dans des restaurants authentiques, bien cachés et connus seulement des habitués.

Le Japon tient beaucoup à l'union des coeurs ”和” (Wa) en japonais, chaque rencontre est très précieuse.

C'est pour cela que certains restaurants sont seulement réservés aux membres habituels et n’apparaissent pas ou peu dans les guides touristiques.

Preparez-vous à vivre une expérience atypique.

Guide Japon Page